Maurice

Maurice

Maurice, avant d'être votre hôte, est avant tout une aventure familiale. Une aventure familiale car il est un aïeul, patron de troquet lui même en son temps.

Une aventure familiale également car Maurice est cette personne qui parle à chacun de nous. Maurice a marqué l'Histoire en de nombreux domaines par ses représentants (Maurice Ravel, Maurice Chevalier, Maurice Jarre, Maurice Herzog, pour n'en citer que certains...). Il représente de nombreuses langues et tous les genres. Maurice est un peu cette petite voix en chacun de nous qui nous rassure et nous dit "Tu pousses le bouchon un peu loin"...

Le Restaurant

Le Restaurant situé au coeur de Poitiers se veut une parenthèse entre héritage et modernité. Héritage d'abord en rendant hommage à ses prédécesseurs et ancêtres divers via des clins d'oeil visuels et accents esthétiques. Modernité ensuite en essayant de proposer à ses visiteurs une expérience nouvelle. La décoration en bien des éléments fait appel à une technicité avancée rarement vu en restauration contemporaine. Maurice se veut être un lieu de vie, comme de la Vie. 

Aux côtés des clins d'œil au passé, des modernités et des œuvres d'art qui façonnent le restaurant, Maurice veut vous offrir une cuisine de brasserie raffinée, gouteuse, complète & aventureuse. Ainsi, vous pourrez y trouver des classiques revisités de la mer comme de la terre, des mets autour de produits incontournables et des pépites sucrées osées.

Un commerce historique

1er octobre 2020, Maurice ouvre ses portes et prend la suite d'un commerce qui a changé de forme bien des fois. 

 

Juste avant Maurice, les lieux ont été occupés pendant plusieurs décennies par un incontournable pictave : la Taverne de Maitre Kanter. Restaurant pendant longtemps référence à Poitiers, la Taverne a demeuré aux 24 et 26 de la rue Carnot ​​presque 40 ans. 

Au début du siècle dernier, l'historique rue Carnot qui a porté différents noms au cours des siècles dont, entre autres, la rue de la Truie qui file, voit débarquer un nouveau troquet : le café du Méridien. Le café du Méridien va marquer la vie de cette rue pendant des années, jusqu'à sa fermeture au tournant des années 1950. Après avoir laissé place à un magasin de meubles, l'adresse de la Rue Carnot redevient un établissement d'accueil et de consommation en devenant le Roc Franc. Celui-ci va perdurer jusqu'à ce que le fonds de commerce soit cédé à M. Morillon par M. Hénault, marquant l'arrivée de la Taverne de Maitre Kanter, prédécesseur de Maurice.

Maurice voulait rendre hommage à l'histoire de ses murs.

IMG_0081.JPG